SociétéWHAT GIRL WANT

Halimé Cissé, mère de 9 enfants en une fois: une première mondiale!

Elle fait la une de l’actualité quasiment dans le monde entier. Halima Cissé a effectivement accompli un exploit : donner naissance à 9 enfants en une fois. Un accouchement hors-normes qui s’est déroulé au Maroc où l’Etat du Mali l’avait évacuée en mars dernier.

« Il y a eu deux petites têtes, deux bébés supplémentaires, vivants, donc neufs », raconte le Dr Mourad Yazid, responsable de la clinique privée marocaine où Mme Cissé a accouché le 4 mai dernier. « La césarienne s’est bien déroulée. Mais en terminant, je voulais faire la délivrance artificielle. Je trouve une tête, puis une deuxième… Donc, on n’est plus à sept mais à neuf. Les bébés sont pris en charge, ils sont intubés. Ils sont bien, même ceux qui sont à 500 grammes. On espère que ça va continuer comme ça », explique le praticien, visiblement ravi. Les nouveaux-nés sont actuellement sous une étroite surveillance et sont suivis par trois pédiatres. Le plus grand risque, c’est l’infection ou l’hémorragie interne, car leurs organes sont très fragiles.

Ils sont donc 5 filles et 4 garçons, nés avec presque deux mois d’avance. Ils resteront dans un service de réanimation pendant « deux à trois mois » du fait de leur faible poids, mais « ils vont bien ». L’équipe marocaine qui a pris en charge Halima Cissé est aux petits soins pour la « super maman ». « Elle est stable, même si elle a souffert d’une forte hémorragie après la césarienne », rassure le docteur Yazid. Après 24 heures en réanimation, elle « se porte bien ».

Son destin aurait pu être tout autre

Halima Cissé est originaire de Tombouctou. Son état de grossesse qui représentait déjà une grossesse à haut risque, avait suscité l’émoi au Mali et un élan de solidarité pour son évacuation. En fin mars, elle avait été transportée au Maroc, pour un suivi très rapproché et surtout sous les soins d’une équipe avec les moyens de faire face à cette grossesse « hors norme », comme l’a qualifiée le ministère malien de la santé. Dr Fanta Siby avait rendu visite, le 11 mars 2021 à la dame Halima Cissé, internée depuis quelques jours au service gynécologique de l’hôpital du Point G. « La ministre a discuté de toutes les éventualités de sa prise en charge avec la direction de l’Hôpital. Un groupe d’experts composé de gynécologues, de pédiatre et d’anesthésistes réanimateurs avait été formé pour un suivi rapproché de la dame H. Cissé », explique Markatié Daou, chargé de communication du département. La ministre Siby avait ensuite fait un compte rendu au Conseil des ministres pour les éventualités d’une évacuation sanitaire, où des instructions avaient été donnée pour la prise en charge de la jeune femme et son envoi en Tunisie. Le même département s’était réjoui, dans un communiqué publié le mardi 4 mai de la « fin heureuse » de l’histoire.  Une histoire pas encore finie d’ailleurs puisqu’après le grand élan de solidarité pour sa prise en charge, tout le monde s’inquiète, et les internautes maliens en premier, pour la suite de la vie de la maman et de ses bébés qui devraient revenir au Mali dans quelques semaines. Des groupes se sont mêmes créés pour garder la mobilisation autour de la famille Cissé qui fera de nombreux défis pour l’entretien des enfants.

Une première mondiale 

Neuf bébés vivants à la naissance, des « nonuplés »c’est une histoire incroyable et une première mondiale officiellement. Le record mondial médicalement vérifié remonte de 2009.  Ane Américaine du nom de Nadya Suleman surnommée depuis lors « Octomum» avait donné naissance à huit enfants à l’âge de 33 ans. En 2009, Thelma Chiaka, une jeune Texane avaient accouché de six bébés en neuf minutes. Une nouvelle qui a aussi fait le tour du monde.

Ce genre de naissance « est très rare, c’est exceptionnel », a déclaré le professeur Youssef Alaoui, directeur médical de la clinique Ain Borja à Casablanca, sans pouvoir confirmer qu’il s’agissait là d’un record mondial

Koumba Coulibaly

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page